Chocolat-Saotome
Quizz Chocolat
Venez tester vos connaissances sur le Chocolat et tordre le cou à certaines idées reçues !

Le Chocolat est bon pour la santé :
VRAI
Riche en substances (tanins) protégeant le cœur et les vaisseaux, contenant du potassium, du magnésium et des vitamines, le chocolat est un véritable cocktail de santé.

Le Chocolat donne du cholestérol :
FAUX
Les "bons" lipides (graisses) du beurre de cacao font au contraire baisser le cholestérol total et le LDL cholestérol (le "mauvais"). Ils font même parfois un peu augmenter le HDL cholestérol (le "bon"). Contribuant à prévenir l'athérome, c'est l'ami du coeur. D'autant que ses polyphénols (tanins) protègent les vaisseaux et préviennent la formation de caillots qui pourraient boucher les artères.

Le Chocolat est mauvais pour les sportifs et les intellectuels :
FAUX
Au contraire! le chocolat contient des substances toniques (caféine, théobromine, théophylline) qui stimulent la forme, la performance et l'éveil.

Le Chocolat se digère rapidement :
VRAI
Contrairement aux idées reçues, le chocolat (de bonne qualité!) est digeste et séjourne moins longtemps dans l'estomac que bien d'autres aliments (une viande grasse par exemple).

Le Chocolat constipe :
FAUX
Au contraire, ses tanins stimulent la mobilité du colon et ses fibres accélèrent le transit intestinal. Un chocolat à 70% de cacao contient plus de fibres que du pain complet

Le Chocolat est interdit aux diabétiques :
FAUX
Aucun aliment n'est à diaboliser pour le diabétique. Il doit consommer 50 à 55% de glucides, parmi lesquels il peut intégrer du chocolat qui contribue à prévenir les affections cardio-vasculaires. Mieux vaut alors choisir un chocolat noir à plus de 70% de cacao qui fait peu augmenter la glycémie.

Le Chocolat accélère le vieillissement :
FAUX
Il contient des polyphénols (tanins) et de la vitamine E qui protègent les vaisseaux et les cellules de l'usure liée à l'action des radicaux libres.

Le Chocolat ne fait pas forcément grossir :
VRAI
Le chocolat apporte environ 520kcal/100g, il n'est donc pas particulièrement recommandé d'en abuser lorsqu'on souhaite maigrir. Mais, tant que les apports alimentaires ne dépassent pas les dépenses, on peut toujours inclure dans son équilibre alimentaire quotidien, un chocolat ou deux , qui, en offrant un "petit plaisir", permettent de suivre plus facilement les conseils alimentaires donnés par ailleurs pour perdre du poids.
Chez les obèses, le chocolat ne représente que 1.5% de l'apport calorique et 5% de leur consommation de graisses. Il n'y a pas de corrélation entre sa consommation et l'apparition d'un surpoids.
D'autre part, les "chocolatomanes" qui consomment 100 à 500g de chocolat par jour, n'ont généralement pas de surcharge pondérale.

Le Chocolat donne des crises de foie :
FAUX
La crise de foie n'existe pas d'ailleurs réellement. Seuls l'alcool, les champignons vénéneux et...beaucoup de médicaments sont mauvais pour le foie.

Le Chocolat ne donne pas de migraines :
VRAI
Le chocolat contient de la tyramine (substance susceptible de déclencher des migraines), mais en trop faible quantité pour, à lui tout seul, déclencher une crise migraineuse.

Le Chocolat donne des caries :
FAUX
Certes, le chocolat contient du sucre (cariogène), mais la pâte de cacao recèle aussi d'autres substances chimiques qui protègent des caries. De toutes façons, manger du chocolat n'empêche pas de se brosser les dents ensuite.

Le Chocolat est pollué :
FAUX
La culture des cacaoyers reste très artisanale et les petits producteurs n'ont pas les moyens de payer les traitements phytosanitaires, la plupart des arbres qui portent les cabosses ne sont donc pas traités. Il existe une certification "Bio" pour ceux qui veulent être sûrs d'avoir un chocolat élaboré à partir de fèves provenant d'arbres non traités.

Le Chocolat est une drogue :
FAUX
Une vraie drogue entraîne l'apparition d'une dépendance et d'une accoutumance, ce qui n'est pas le cas avec le chocolat. Tout au plus, le chocolat, "aliment plaisir", fait sécréter par notre corps des "endorphines". Ces substances, proches de la morphine, donnent une sensation de bien être et d'euphorie qui peut inciter à avoir envie de consommer du chocolat.

Le Chocolat a des effets psychiques bénéfiques :
VRAI
Le stressé, le spasmophile, tireront partie de son magnésium pour être mieux dans leur peau. Le dépressif y trouvera de la phényléthylamine qui l'aidera à voir " la vie en rose". Le fatigué obtiendra les effets dynamisants de ses substances toniques (dont la caféine). Quant aux angoissés, ils bénéficieront des effets antxiolytiques des chocolats au lait et blanc, plus sucrés.

Le Chocolat est aphrodisiaque :
PEUT-ÊTRE...
Le chocolat a cette réputation depuis l'époque précolombienne, mais il était alors riche en poivre et piments, épices qui étaient plus probablement à l'origine de cette vertu. Le roi aztèque Moctezuma II buvait 50 tasses de chocolat par jour pour pouvoir honorer ses multiples femmes.
Plus tard, le chocolat, jugé trop excitant, fut déconseillé aux hommes d'Eglise. De récents travaux ont montré qu'il favorisait l'activité sexuelle des rats. A ce jour, aucune expérimentation n'a été effectuée chez l'homme. Toutefois, on peut penser que ses effets positifs sur le psychisme et la circulation artérielle suffisent à favoriser et à améliorer l'activité sexuelle.

Les questions/réponses ci-dessus sont extraites de "100% chocolat" (Editions Solar) et "Le Chocolat", collection Idées reçues (Éditions Le Cavalier Bleu) par Katherine Khodorowsky et le docteur Hervé Robert, médecin nutritionniste chargé de cours à la Faculté de Médecine de Paris XIII.

Le texte est présenté par Francis Miot, Chocolatier, Confiturier, dont le Musée "Féérie gourmande" vous accueille à Pau : www.feerie-gourmande.com
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage